Envolée dans l'Aude là... La Vie comme un lavis

La Vie comme un lavis

« Le même courant de vie circulant dans mes veines tout le jour et la nuit voyage à travers le monde, y imprimant le rythme de sa danse. » Tagore, Le cours de la vie in De l’aube au crépuscule

Rencontre avec celui qui sème des graines à Sougraigne.

On m’en avait dressé un portrait… bien éloigné de la réalité. De sorte que j’imaginais Patrick « le voisin » isolé… vivant tel un ermite sur l’autre versant de la montagne… non loin du Pech de Bugarach dans cette région au sol schisteux et calcaire bien connue pour ses grappes de devins… Avec, au plus proche, ceux qui se refusaient à la fin du monde prévue en l’an 2012.

Or! Ce fut un homme enchanté qui nous ouvrit la porte de proximité, à moins d’un mètre de là. On était mercredi. Nous commençâmes cette exploration singulière avec Vendredi – seul « objet » qu’il emporterait sur une île déserte s’il devait en choisir… Cet ouvrage de Michel Tournier nous ouvrit une réflexion et un partage à partir du mot VIE.

En cette période marquant le début d’un confinement sociétal, certains ont préservé leurs ouvertures grâce à un esprit libre, générateur d’autonomie et de créativité partagées. Nous vous avons offert à entendre Patrick, méditant de l’essentiel dans sa participation détachée mais néanmoins carillonnante à la vie, sur la terrasse de son habitat partagé au sein d’une petite communauté en devenir à Sougraigne, dans la Haute Vallée de l’Aude.