Un soleil pour Noël

Suivons l’histoire de cette carte postale passée de mains en mains… Sous l’odeur des pins… un cycle de trois mois évolue au fil des ans… Ravivant des souvenirs estivaux et éclairant les liens familiaux.

De l'illusion à l'apparition​

Il est des mondes que l’on s’imagine derrière les portes closes. D’autres encore, les nôtres, que l’on porte à bout de bras. C’est en traversant le couloir… dans l’embrasure d’une fenêtre… entre deux buissons que se livrent ici des visages miroirs de nos âmes tour à tour souffrantes, purement primitives ou paisibles…

Des pièces précieuses

Embarquons à bord de ce TER très spécial où se jouxtent et se répondent les mêmes réalités en marche et à l’arrêt. Jeux de séquences alternées entre mémoires sur fond d’images parlées et présent revisité. Le micro et le montage sont entremises du je, et des autres pluri-elle pour un voyage multisensoriel.

Des mots derrière les barreaux

Surimpressions et glissements en milieu carcéral. Les râles et rituels du quotidien en fond et par-dessus la forme d’une sublimation témoignée en juste présence de l’écriture. La bibliothèque comme porte-fenêtre vers la liberté, celle de justement pouvoir s’exprimer. Ce n’est pas l’envers que l’on vous donne à voir, mais l’En Droit à entendre.